Classe de 2nde : Activité musculaire et dépense énergétique, VO2max et lutte contre l’obésité : exposés oraux

Objectifs de connaissances :

Connaitre le fonctionnement musculaire, la variation de ses besoins énergétiques lors d’un effort physique afin de comprendre et expliquer la notion de VO2max et de montrer que la pratique d’une activité physique régulière est un moyen de lutte contre l’obésité.

Problème à résoudre :

Vous choisirez un de ces 2 problèmes,

  • La VO2max est la consommation maximale de dioxygène que l’organisme atteint lors d’un effort physique d’endurance d’intensité maximale. Après avoir détaillé l’origine des besoins énergétiques du muscle lors d’une activité physique, montrer que la VO2max traduit les capacités physiques d’un individu que l’entrainement peut les repousser.
  • La réalisation d’exercices physiques réguliers peut aider à lutter contre certains troubles de la santé comme l’obésité. Après l’avoir définie puis après avoir rappeler quelques causes de l’obésité, décrire la part de l’alimentation et de l’activité physique dans la couverture des besoins énergétiques de l’individu. Vous expliquerez pourquoi il est possible de lutter contre le surpoids et l’obésité en veillant à sa consommation énergétique et à la pratique d’une activité physique.

Ressources disponibles :

On rappellera ce qu’est un muscle jusqu’à l’échelle moléculaire et son rôle dans la mobilité du squelette. On expliquera comment il est possible de déterminer la dépense énergétique d’un individu en réalisant les activités proposées dans le livre de classe.

Dans la 2e partie de votre travail vous êtes plus libre pour détailler soir ce qu’est la VO2max et la façon dont elle peut être améliorée, soit ce qu’est l’obésité et les moyens de lutte.

Evaluation :

Elle sera réalisée à la suite d’un oral soutenu par un diaporama. Barème disponible ici : cliquer sur le lien. On attend des documents tirés du livre de classe et des documents choisis sur le web. La présence d’expériences et leurs résultats exploités seront appréciés. Préciser les sources des documents est indispensable : leur absence sera sanctionnée !

Point méthode : « Comment concevoir la composition d’un devoir »

Votre travail est à faire en un temps donné (1h ici), mais la phase la plus délicate se situe dans la 1e demi-heure. Le temps passant, les idées sont moins claires et le chronométrage devient pressant… Voici quelques clés pour être efficace.

A- Le fond (le contenu)

1)- * Lire le sujet, en peser tous les termes.
* Essayer de cerner l’ensemble du sujet (Technique du questionnement autour de 7 grandes directions : QUOI ? De quoi s’agit-il ? phénomène, fonction,… ; QUI ? Qui est concerné, échelle d’observation, … ; QUAND ? Tout ce qui concerne l’aspect temps, continuité, rythme éventuel….. ; ? tout ce qui concerne l’aspect lieu, phénomène isolé, milieu, environnement,…. ; COMMENT ? Les mécanismes impliqués, y a-t-il régulation, des étapes, des déclenchement,… ; POURQUOI? ; QUELS EFFETS ? avec quelles conséquences…
Il peut être commode de résumer l’analyse par un schéma d’ensemble de type « Mind map » : voir l’application en ligne « Coggle » qui fonctionne avec un compte Google (Cliquer sur le lien pour découvrir un exemple)
* Essayer de dégager les idées clés qui doivent apparaitre et se reporter au libellé exact du sujet afin d’éviter le hors-sujet.

2)- Au brouillon établir un plan équilibré, avec les données récoltées à travers votre questionnement et, si l’occasion est là, des documents fournis. Articuler vos idées avec des liens logiques . il suffira alors de « dérouler » votre plan.

3)- Rédiger intégralement introduction et conclusion.
Dans l’introduction le sujet doit être présenté dans son contexte : il faut définir et expliquer les principaux termes, justifier les limites, et enfin indiquer les principales parties du devoir. Une introduction ne doit en aucun cas paraphraser le libelle du sujet.
La conclusion ne peut être un simple résumé, mais doit dégager les points forts et éventuellement élargir le sujet.

4)- Minuter le temps imparti à chaque paragraphe (il conviendra par la suite de respecter le minutage afin d’éviter de se perdre dans les détails sur certains paragraphes aux dépens des autres.
Si vous travaillez à plusieurs sur un exposé vous pourrez travailler ensemble pour la 1e étape de lecture et définition du contours du sujet et la rédaction de l’introduction et de la conclusion, puis chacun se consacre ensuite à la production de son paragraphe avant la mise en commun et l’élaboration du diaporama.

B- La forme (mise en forme) : élaboration du diaporama,

Créer vos diapositives en choisissant un modèle sans surcharge. Le style doit être simple, concis. Choisir un code couleurs aussi cohérent que possible. Privilégier les illustrations au texte, privilégier les mots-clés aux phrases.Il est nécessaire de respecter les règles de grammaire et d’orthographe. Rédiger au présent. Les illustrations sont titrées, légendées, accompagnées de la source !

Les titres et sous-titres, les points fondamentaux seront mis en valeur de la même façon sur toute la présentation. Il est possible de rappeler le plan de l’exposé sur une diapositive qui reviendra à chaque transition.

Une conclusion peut habilement être accompagnée d’un schéma de synthèse.

Lien web : http://www.ebsi.umontreal.ca/jetrouve/oral/ppt1.htm

C- Déroulement du travail,

25 minutes : lecture du sujet et réflexions, construction du plan détaillé, rédaction au brouillon de l’introduction et de la conclusion sans redondance.

25 minutes : début de rédaction, exploitation des documents fournis.

20 minutes : mise en commun du travail de chacun, ordonner les diapositives, relire, corriger les fautes d’orthographe.

 

Classes de 2nde – Biodiversité du vivant, mise en évidence et établissement d’une parenté / Doc.Antarctica

Les êtres vivants qui peuplent la planète aujourd’hui sont divers, répartis de façon non aléatoire sur Terre. La biodiversité actuelle n’est pas celle du passé. Durant cette séance nous reviendrons sur la façon dont les chercheurs ont réussi à établir une classification du vivant et vous manipulerez le logiciel phylogénétique. Dans un second temps vous découvrirez la biodiversité spécifique de l’Antarctique et vous rechercherez quelques marqueurs des changements qui affectent la biodiversité locale et ce qui fait de l’Antarctique un domaine clé pour le climat de la planète entière.

Partie A : exercice sur la structure de l’ADN, sa variabilité, notion de mutation (vérification des acquis)

Exercice cité de l’ouvrage « Objectif bac » Ed. Hachette Education,

2de-adn-exo15p51

Partie B : exercices de phylogénie et utilisation du logiciel phylogène,

Les ressemblances entre les Vertébrés montrent qu’ils sont apparentés : ils ont hérité leur plan d’organisation d’un ancêtre commun exclusif c’est-à-dire qu’ils ne partagent pas avec les animaux non vertébrés. Mais au sein des Vertébrés, on trouve des animaux bien différents ! On cherche donc à classer les espèces.

Pour établir des parentés entre des espèces on compare des caractères homologues (morphologiques, anatomiques, moléculaires…). On établit une matrice des caractères (tableau à double entrée résumant les observations réalisées chez les groupes étudiés), et on construit un arbre phylogénétique qui traduit les relations de parenté. Chaque nouvelle branche doit être justifiée par l’apparition d’une nouveauté évolutive. Un nœud correspond à la population des derniers ancêtres communs à partir de laquelle ont émergé 2 groupes différant par leurs caractéristiques.

capture-decran-2017-02-03-a-10-23-44

Exercices tirés du livre « Objectif Bac 2nde, Ed.Hachette » :

2de-phylo-exo5p722de-phylo-exo10p732de-phylo-exo15p762de-phylo-exo17p772de-phylo-exo19p79

Partie C : découvrir l’Antarctique,

16179274_736853323147811_5388212482956375370_o

Documentaire support : http://www.arte.tv/guide/fr/060769-000-A/antarctica-sur-les-traces-de-l-empereur 

Q1 : où est-il localisé sur la planète ? Est-ce un continent ? un océan ? A qui appartient-il ? Que font les chercheurs là-bas ? Qui sont les chercheurs qui participent au tournage (nom, fonctions?)

–>

Q2 : Citer quelques êtres vivants rencontrés en Antarctique ? Quelles sont les caractéristiques climatiques rageant sur ce continent ?

–>

Q3 : quels exemples cités dans le documentaire révèlent que l'Antarctique est sensible au réchauffement de la température globale ? Quelles modifications observe-t-on ? En quoi ces modifications affectent-elle la vie locale ? En quoi ces modifications risquent d'affecter le climat global ?

–>

Bilan,

La biodiversité se modifie au cours du temps sous l’effet de nombreux facteurs. La biodiversité actuelle correspond à une étape de l’histoire du monde vivant. Elle peut évoluer de manière progressive mais aussi de manière brutale comme lors des grandes crises biologiques (extinction des dinosaures il y a 65Ma)

On observe une inégale répartition de la biodiversité sur la planète. Certaines zones sont beaucoup plus riches et constituent des points chauds. Elles sont directement menacées. Afin de les préserver des réserves de la biosphère ont été constituées. Elles permettront de protéger et de gérer les espaces naturels et les espèces.

L’utilisation de cette biodiversité par l’Homme est bien plus importante qu’il n’y parait. Nous pensons à tord que nous pouvons faire sans mais, sans baleine, sans tigre, sans cette variétés d’oiseaux des régions tempérées ou exotiques, de poissons qui se faufilent dans les récifs coralliens, sans les manchots sur la banquise, sans toutes ces espèces végétales que nous mangeons, ces champignons qui magnifient nos forêts bien que, si discrets dans le sol, nourrissant nos cultures, ces espèces qui fournissent parfois nos médicaments  … Qu’il serait bien triste de vivre sur Terre… Sans microorganismes nous ne serions peut-être plus là !

(exemple http://www.agriculture-biodiversite-oi.org)

4c0353fb8d5f0b782e25e4e224d03d1b

PES-PL, Bac Blanc 1 : Sujet et corrigé détaillé – Source : épreuve Antilles 2013

A- Rappel de l’énoncé :

capture-decran-2017-01-31-a-13-59-54

B- Corrigé inspiré des attentes proposées par les jurys de bac :

Vous devez utiliser ce tableau pour bien identifier ce qui faire d’un commentaire argumenté un commentaire réussi :

  • l’argumentaire doit rappeler la problématique à résoudre (introduction) et y répondre (conclusion),
  • Il doit disposer d’un nombre suffisant d’arguments tirés des documents fournis, des connaissances acquises pendant l’année et éventuellement de culture générale,
  • Il doit éviter de paraphraser les documents fournis et il s’articule autour des connecteurs logiques.
  • Il voit sa forme d’expression imposée par la question formulée : certaines années le bac exigeait des élèves qu’ils rédigent en se mettant dans la peau d’un professionnel de santé, d’un responsable d’association etc….

capture-decran-2017-01-31-a-14-02-06

C- Diaporama projeté lors de la correction du bac blanc,

Diaporama téléchargeable : cliquer ici.

capture-decran-2017-01-31-a-14-23-00capture-decran-2017-01-31-a-14-23-08capture-decran-2017-01-31-a-14-23-16capture-decran-2017-01-31-a-14-23-23capture-decran-2017-01-31-a-14-23-30